| PAGE D'ACCUEIL |


SEJOUR - VAUCLUSE - PAYS DU VENTOUX - M-A-J

Posté le 22-04-2012

Pour les vacances de Pâques, j'ai décidé de faire un tour en camping-car dans le Vaucluse , du moins dans le secteur du Ventoux. Le mercredi des amis me rejoint. nike free run
air max tn
nike air max pas cher
air max bw pas cher
nike tn
air max pas cher
air max tn pas cher
air max
tn pas cher


vaucluse_012.jpg
 
Les Dentelles de Montmirail
 

Pour le lundi de pâques, j'ai pris la direction de Bédoin. Première journée, qui s'annonce ensoleillée et sportive. En effet, j'ai décidé de m'attaquer à l'un des versants du mont Ventoux. Je suis partis du centre de Bédoin. Après être passé devant la maison forestière, l'ascension se fait par la piste des Graviers Blancs, qui porte bien son nom, et qui ne cesse de monter. Cette piste alterne passages raides et passages doux ce qui permet de récupérer. La montée est longue de 18 km. Durant la montée j'ai pu apprécier des panoramas à couper le souffle, notamment une magnifique vue sur les célèbres dentelles de Montmirail. La fin de la montée est très appréciable notamment avec des vues en contre-plongée sur le Ventoux. J'ai l'impression de toucher au bout des doigts le sommet. Le sommet sera pour une autre fois.

 


vaucluse_033.jpg
 
Le sommet du Ventoux
 

 

J'arrive enfin à la fameuse descente de la combe Fiole. Des randonneurs sont en train d'y remonter. J'en profite pour discuter avec le guide. Celui-ci me dit, que cette descente est un régal. J'y compte bien ! Celui-ci est également vététiste. Après nous discutons du coin, nous parlons bien sur de vtt, j'apprends par la même occasion que le Ventoux sera classé en parc naturel. Après plus d'une demi-heure d'attente. J'attaque la descente de cette sente pour rejoindre la route des Cèdres. Je traverse la plus grande cédraie de France. Je longe la Jas de la Couanche, une ancienne bergerie, témoin d'un passé pastoral disparu depuis bien longtemps. La descente devient de plus en plus douce et ludique au fil des kilomètres. J'arrive au hameau de Sainte-Colombe avant de reprendre la route qui ramènera à Bédoin. L'après-midi, j'en profite pour visiter le magnifique village de Bédoin. En fin d'après-midi, je rejoins une aire de repos avec vue sur le Ventoux que j'avais repéré lors de mon retour en vtt sur Bédoin.


vaucluse_056.jpg
 
Le Ventoux vu de Bédoin


Le lendemain matin, le temps est un peu plus couvert, le mistral s'est levé, mais il ne pleut pas ! Je décide de nouveau de monter vers le Ventoux et descendre par un autre itinéraire, la Combe de Canaud. La montée se fera cette fois-ci par la route. La montée de 9% est progressive avec quelques lacets. Je monte tranquille, et j'arrive à doubler quelques cyclistes, d'autres me doublent aussi. Plus je monte, plus le froid se fait sentir. J'arrive au chalet Reynard, 1417 m d'altitude. Je renonce à monter au sommet. Il y a trop de vent et j'ai trop froid. En plus l'accès au sommet est fermé. Je reviens sur mes pas pour attaquer la descente via un sentier.



vaucluse_075.jpg
 
Le Ventoux vu du Camping-car

 

La descente dans la combe est très agréable et ludique. La fin du parcours est très impressionnant, celui-ci est surplombé par une masse rocheuse, qui m'émerveille. L'après-midi la pluie s'invite mais elle est de courte durée de quoi mouille la poussière. J'en profite pour faire une petite sieste. En milieu d'après-midi, je quitte le coin, pour déplacer vers le Lac des Salettes à côté de Mormoiron. A cet endroit se trouve une ancienne exploitation d'ocre. J'en ai profité pour faire un tour, à l'abri du vent sous les pinèdes. Par moment, j'aperçois quelques vertiges industriels de l'exploitation de l'ocre. Le soleil revient mais le vent est de plus en plus fort. Le Ventoux est sous les nuages et le ciel est bien noir sur les monts du Vaucluse, s'en sent l'orage. Je regagne le camping-car, pour rejoindre le pittoresque village de Méthamis, suspendu au-dessus des gorges de la Nesque. Je me gare derrière l'ancienne école pour passer la nuit qui s'annonce orageuse.


L'orage a bien éclaté, mais tard dans la nuit. Chouette, mercredi matin le soleil est de nouveau là ! Les sols sont déjà secs ! J'ai décidé de ressortir le vtt sur un autre parcours . Le circuit est intéressant. Celui-ci suit en majeur partis les gorges asséchées de la Nesque. Je roule pendant plusieurs kilomètres dans le lit de la Nesque. Les nombreux galets empêchent de rouler vite. Je quitte le lit pour rejoindre sur les hauteurs une large piste. Celle-ci offre un beau panorama sur les gorges avant d'y descendre pour y remonter ensuite. Le final se fait un beau single très pierreux en sous-bois. L'après-midi, direction Carpentras pour visiter la ville, puis Barroux et les Beaumes-de-Vénise avant de rejoindre mes amis dans un gîte à Sablet.



vaucluse_0126.jpg
 
Sablet

 

Jeudi matin, première sortie pour eux. Je pars avec Nicolas et son beau-papa, Claude. Je leur propose de faire un parcours light, pour qui puissent découvrir tranquillement le potentiel du secteur sans trop se dégoûter, car vendredi la sortie ne sera pas la même. Nous quittons le gîte en direction de Séguret, un des plus beaux villages de France. Le circuit en lui-même ne comporte pas de difficulté techniques, entre chemins larges et petites routes entre forêt et vignoble. Le circuit permet d’apprécier tranquillement le panorama sur les Dentelles Sarrasines et la crête de Saint-Armand. Il nous faudra tout de même 2h pour faire les 20 km du circuit. Et oui, le quartier n'est pas plat ! Après, le repas, la journée touristique s'annonce chargée. Là, nous changeons complètement de secteur pour visiter le «  Colorado Provençal » à Rustrel, non loin de Apt. Ce coin est une curiosité locale à ne pas manquer. Nous l'aurions bien fait en vtt. Il s'agit d'un site privé composé d’anciennes carrières d’ocre aux multiples couleurs. Ces lieux sont gérés par une association regroupant des propriétaires et des bénévoles, soucieux de préserver ce site historique.


vaucluse_0140.jpg
 
Le Colorado Provençal

Après cette bonne balade, nous repartons sur Sablet, en passant par la montagne, Saint-Saturnin d'Apt, Sault, Bédoin et Vaison-la-Romaine . L'idée est bonne mais la route est très longue. Nous arrivons tardivement à Sablet.

Le lendemain, nous partons découvrir les Dentelles de Montmirail par un circuit qui s'annonce difficile. Le soleil est toujours présent, le mistral aussi ! Le circuit fait 30 km avec 1150m de dénivelé. Nous partons de Gigondas, en attaquant d'entrée par une rude montée ! Nous traversons forêts et vignobles avant de regagner le plateau du Courens. Celui-ci domine la Chapelle de Notre-Dame-d'Aubune. Ce plateau est un magnifique belvédère. Petite halte, au rocher du diable. J'ai lu dans un guide, la légende de ce roche. « Un jour, le diable, mal intentionné, prit pied sur le bord du plateau de Courens pour précipiter un énorme rocher sur la belle chapelle de Notre-Dame-d'Aubune. La vierge, occupée à filer paisible parmi les oliviers, s'aperçut soudain du danger et tendit le bras pour bloquer le rocher du bout de sa quenouille. Depuis, le diable a disparu, mais le rocher est toujours là »


Pour rejoindre, Beaumes-de-Vénises, et son célèbre muscat, nous sommes obligé de descendre un sentier très escarpé et trialisante. Certains passages, sont chauds. Nous traversons Beaumes pour remonter de nouveau sur le plateau. Nous avançons tranquillement jusqu'au col d'Asau, avec des vues imprenables sur les Dentelles. Nous portons les vélos sur quelques mètres. Nous retrouvons un sentier qui finit par descendre sur les falaises du clapis. Puis nous basculons sur le côté sud par un single très technique avec des grosses marches, des pierres et des racines. Nous gagnons le village de Lafare. Par la route, nous grimpons en direction du col du Cayron via la Chapelle-Saint-Christophe pour rejoindre Gigondas. L'après-midi nous consacrons notre visite sur le magnifique village de Vaison-la-Romaine. Mes amis profitent pour saluer d'autres amis venus s'installer il y a quelques années à Vaison. Ils tiennent le camping du « Théatre antique », 4 étoiles en plein centre ville de Vaison ! Le lendemain, dernier jour de notre séjour, nous ne sortons pas les vtt, nous optons pour une dégustation de vins au Mas de Poupéras. Le viticulteur nous fait goûter ses vins, avec des noms aussi enchanteurs les uns et les autres : je décrocherais la lune, le funambule ou je fais un rêve. L'après-midi avant le départ, petite balade dans les oliveraies d'un de leurs amis. 17h l'heure du départ sonne, tout à une fin, ou presque, mes amis rentrent directement sur l'Aveyron. Sachant que le mauvais temps m'attends en Aveyron, je décide de faire une escale dans le Gard à Uzès pour passer le dimanche au soleil.


Télécharger les traces





Lieux à visiter :

- Séguret (plus beau village de France)

- Vaison-la-Romaine (La haute Ville et les momunents romains), grand marché provençal le mardi matin

- Malaucène (village)

- Bédoin (village)

- Beaumes-de-Vénise (village et caves)

- Le Mont-Ventoux

- Les dentelles de Montmirail (nombreuses randos à pied), Gigondas (grands crus)

- Le Mas Poupéras - Viticulteur indépéndant - Dégustation de vin






Laisser un commentaire     3 commentaire(s)


CATEGORIES
  • Conseils
  • Sécurité
  • Découverte
  • Divers
  • Santé
  • Débutants
  • Escapades
  • Randos
  • Vidéos
  • Enduro
  • Événements
  • Sorties
  • Parcours VTT Aveyron
  • LES 6 DERNIERS ARTICLES
  • CREATION BASE V ...
  • LES PETITS BOBO ...
  • LYCEE LA ROQUE  ...
  • RANDO DU TELETH ...
  • ROC LAISSAGAIS  ...
  • CAUSSES ORTHOLE ...
  • LIENS FAVORIS
  • Vélo Vert
  • Mon skyblog
  • Forum VTT Aveyron
  • VTT France
  • AVEYRON VTT
  • Les Sentiers de JL
  • Le Blog du VTT club
    de Druelle
  • ALIGOPRO
    Be a HERO ???
  • LES TONTONS
    DERAILLEURS
  • ENDURO TRIBE
  • VTT A 2


  • STATISTIQUES
    Nb de visiteurs : 2
    Nb de visites total : 416306
    Nb d'articles : 375
    Nb de photos : 76
    Nb de commentaires : 138




    repertoire sport divertissements vtt