| PAGE D'ACCUEIL |


BIENTOT LA PANNE SECHE

Posté le 04-10-2009

ECOLOGISME S'IL VOUS PLAIT
ET NON ECOLOGIE.

 

 

TAXE CARBONE est sur les rails...

 

 

 

 

Depuis quelques mois l’écologie est devenue un véritable phénomène de mode, les médias, les grosses sociétés et même les politiques s’en servent. Pourtant si on regarde dans le dictionnaire la définition de l’écologie est tout autre. L’écologie est une science ayant pour but d’étudier les relations entre les êtres vivants et leurs milieux naturels. On devrait employer le mot « écologisme » qui vise à protéger et à respecter notre environnement. L’écologie n’est pas une mode, ni une tendance. L’environnement est la préoccupation de tous, l’avenir de notre planète en dépend. Mais il est très difficile de changer de mode de vie, surtout quand on vit dans une société de consommation. Notre modèle économique actuel n’est plus la solution mais un problème. Pendant des années on a consommé sans entraves et sans penser aux conséquences.

 

Je pense que je vais me faire encore allumer en disant que la taxe carbone est une bonne chose pour notre planète. La taxe carbone est destinée en premier lieu à limiter nos émissions en CO2 principalement issus de la consommation d’hydrocarbures. Vous allez me dire que cette taxe carbone est un nouvel impôt sur les énergies fossiles (pétroles, charbons, gazs…), vous avez raison sur ce point. Maintenant on réfléchira à deux fois avant d’acheter un nouveau jean, une nouvelle voiture et de partir en vacances à l’autre bout du monde. Tout le monde sera logé à la même enseigne. Cette taxe a surtout pour but de nous désensibiliser du pétrole. Il faut savoir que les réserves ne sont pas inépuisables et cette taxe augmentera progressivement chaque année. On est déjà habitué un prix de pétrole conséquent et fortement taxé. Aux Etats-Unis, ils roulent à l’essence à bas coût qu’en France. Pourtant l’industrie automobile s’est adaptée en nous proposons des voitures plus petites avec des moteurs moins énergivores. Et pourtant nous ne sommes pas malheureux. On pourrait encore faire des efforts en roulant moins, en remplacement la prochaine voiture par une plus petite, partir à pied, en vélo ou en train pour travailler ou faire les courses. Il faudra surtout avoir moins la bougeotte. Je pense qu’il faudra revoir la réorganisation de notre activité économique et sociale. Il faut que les entreprises, construisent ou déplacent leurs fabriques et entrepôts près des chemins de fer.  Sur ce point, il faut une fois pour toute développer le ferroutage, en s’éloignant des autoroutes et des aéroports, où leurs coûts sont trop coûteux. Il faut qu’elles abandonnent dans la fabrication des biens le plastique en favorisant le bois, le papier ou le carton. Faire des objets qu’ils se réparent facilement. Il faudra surtout avoir recours aux énergies renouvelables (soleil, géothermies, bois, éoliennes…). Mais aussi il faudra limiter l’étalement urbain, entrainant des temps de trajets de plus en plus longs et couteux en énergie.

 

Vous allez me dire que cette taxe va faire des perdants, c’est vrai. Il y aura moins de chauffeurs routiers, moins de grandes surfaces et d’industrie, plus de chômage dans l’industrie automobile, et moins de consommations de biens matériels. Mais d’un côté on aura aussi des gagnants. On laissera un avenir plus sain et sur pour nos enfants. Des nouveaux emplois seront créés : fabricants et installateurs de chauffes eaux solaires et d’isolants thermiques, ou des réparateurs de toutes sortes, au lieu de jeter, on fera réparer nos appareils par exemple, des commerçants de proximité… La taxe est en revanche une redistribution nationale. Cet argent ne quittera pas la France. Celle-ci sera remis sous forme de salaire, si vous êtes fonctionnaire, et sinon sous forme de services publics, puis reviendra à nous-mêmes et ne sera pas dans la poche des émirats du pétrole.

 

Mais on devrait surtout reverser une partie de cette taxe pour permettre la recherche et le développement des transports non polluants. Je pense que maintenant il faut faire des changements profonds dans notre mode de vie. Des gestes simples permettent de grands changements. Tout d’abord diminuer, nos consommations d’éclairage, mettre dans toutes les pièces des ampoules économiques, allumer uniquement la pièce dans laquelle vous êtes, débrancher les appareils en vieilles. L’hiver mettre le chauffage entre 19° et 20°. Quand il fait trop froid, je mets un pull au lieu d’augmenter le thermostat des radiateurs ou je rajoute une couverture en plus sur le lit. Je me déplace de plus en plus en vélo, à pied ou en bus pour les courts trajets au lieu de prendre la voiture. Quand je fais les courses j’achète les produits de saisons et j’essaye de favoriser les produits régionaux, je n’achète pas de fraises ou de bananes l’hiver, ni de plats surgelés ou cuisiné. La liste est longue et j’en aurais pour la journée en vous citant plein d’exemples.

  

Je pense que maintenant il faut faire des efforts radicaux avant que nous courrons droit dans le mur. Il est temps que chacun de nous change ses comportements et la nature vous remerciera.

bikezeroCO_2.jpg



Laisser un commentaire     0 commentaire(s)


CATEGORIES
  • Conseils
  • Sécurité
  • Découverte
  • Divers
  • Santé
  • Débutants
  • Escapades
  • Randos
  • Vidéos
  • Enduro
  • Événements
  • Sorties
  • Parcours VTT Aveyron
  • LES 6 DERNIERS ARTICLES
  • CREATION BASE V ...
  • LES PETITS BOBO ...
  • LYCEE LA ROQUE  ...
  • RANDO DU TELETH ...
  • ROC LAISSAGAIS  ...
  • CAUSSES ORTHOLE ...
  • LIENS FAVORIS
  • Vélo Vert
  • Mon skyblog
  • Forum VTT Aveyron
  • VTT France
  • AVEYRON VTT
  • Les Sentiers de JL
  • Le Blog du VTT club
    de Druelle
  • ALIGOPRO
    Be a HERO ???
  • LES TONTONS
    DERAILLEURS
  • ENDURO TRIBE
  • VTT A 2


  • STATISTIQUES
    Nb de visiteurs : 1
    Nb de visites total : 388289
    Nb d'articles : 375
    Nb de photos : 74
    Nb de commentaires : 138




    repertoire sport divertissements vtt